Découverte des fonds lapidaires

Insolite

Visitez le dépôt archéologique du château de Vincennes, habituellement fermé à la visite !

Entrée du dépôt archéologique
  • Vendredi 24 mai 2024 à 14h30 

    Samedi 25 mai 2024 à 14h30 

  • Plein tarif : 6 € 

    Tarif réduit : 3 € 

  • Visite destinée à un public plutôt adulte 

  • Réservation en ligne

Présentation

Jean-Philippe LECAT, ancien ministre de la Culture, a été nommé en 1988 pour présider la commission interministérielle du château de Vincennes (CICV), chargée de coordonner les actions de restauration et de mise en valeur du monument. C’est la concrétisation de la prise en compte de l’enjeu que représentait le renouveau contemporain du château de Vincennes, propriété de l’État affectée aux ministères de la Défense et de la Culture.

Le programme de la CICV préconisait notamment d’indispensables travaux de restauration avec comme perspective une meilleure ouverture au public et une plus grande mise en valeur

Dans ce contexte, l’Equipe de recherche sur le château de Vincennes et la banlieue Est" (ERCVBE) est née à partir de 1989.  Constituée d’une équipe d’ingénieurs (Mme Bénédicte RIETH) et de maitres de conférences (Mme Odette CHAPELOT), elle était encadrée et dirigée par M. Jean CHAPELOT, directeur de recherches au CNRS. Parmi les membres de l’équipe, 25 étudiants en histoire, histoire de l’art et archéologie effectuant leur service national, et des stagiaires bénévoles.

L’objectif de l’ERCVBE était de rassembler, par l’étude des archives du monument et par la fouille, une documentation scientifique montrant la place essentielle dans l’histoire de l’édifice exceptionnel qu’est le château de Vincennes.

De 1991 à 1996, des fouilles dans la cour nord ont révélé des informations sur le manoir de saint Louis et mis à jour notamment un carrelage du XIVe siècle. La connaissance de la chronologie du monument et de la vie quotidienne de la cour au Moyen Âge a ainsi été enrichie de manière spectaculaire par les travaux de l’ERCVBE. 

Une quinzaine de fouilles préventives ont ainsi été effectuées notamment en 2004, avec une tranchée spectaculaire de 200 m de long sur 6 m de large, dans l’axe nord-sud du Château.

Le dépôt lapidaire que nous vous proposons de découvrir est issu des différentes campagnes opérées depuis la création de l’ERCVBE.

Zoom sur nos collections